Des Moyens Naturels de Santé & des Produits Naturels, Sains et Bons pour l'Être Humain!
Accueil | Connexion clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de Vivre Naturel
Vivre Naturel
Un ou plusieurs mots   Expression exacte
Catalogue des produits   Articles et infos
Vivre Naturel c'est judicieusement mettre à profit tous les Bienfaits de la Nature!
Votre panier
Vivre Naturel
Les produits Vivre Naturel
Meilleures ventes
Vivre Naturel
Newsletter
Votre adresse email :

Vivre Naturel
PARTENAIRES
Vivre Naturel Site du cru et du vivant
Vivre Naturel
En cadeau!
Cliquez sur l'ebook pour le télécharger gratuitement.
Retour à l'Equilibre Acido-Basique
Vivre Naturel
Mieux-etre
A la découverte de la Bio-Musique Bio-Music
Être Bien - Le livre de Joseph Stutz Être Bien
La Musique Naturelle selon Frank Nabet La Musique Naturelle
Le Grand Nettoyage du Foie Le Nettoyage du Foie
Les différentes Gammes Musicales - Frank Nabet Les Gammes de Musique
Néosanté - Le sens des maux, les solutions bio Néosanté
Soigner l'âme par la Poésie Poésie Guérissante
La Puissance de votre Métabolisme Puissance du Métabolisme
Vivre Naturel
Compléments Alim.
Allégations de santé officiellement autorisées pour les compléments alimentaires Allégations de santé
BcomeBio - Témoignages BcomeBio
Catalyons Catalyons
Psyllium - L'Ami du Côlon Psyllium
La Vitamine C - Une Vitamine pour la Vie Vitamine C
Vita Nutrition & Bio-Electronique Vita Nutrition & Bio-Elec
Vivre Naturel
Nutrition Saine
Cuisiner à basse température, sans eau ni graisse Cuisson à basse température
Cuisson à l'étouffée ou bien cuisson à la vapeur douce? Etouffée ou vapeur douce?
Les Graines Germées Graines Germées
Se nourrir sans gluten - Un Choix judiicieux La vie sans gluten
Les Jus de fruits, d'herbes et de légumes Les Jus de Légumes
Se nourrir sans gluten pour se portier mieux Se nourrir sans gluten
Témoignages Green Abgel & Pure Angel Newlife 777 Témoignages Green Angel
Fiche Produit

Référence : 2119

L'invention du virus du sida - Livre de Peter H. Duesberg

L'invention du virus du sida

Livre de Peter H. Duesberg

 

Présentation

Le Scoop: Le VIH n'est pas la cause du SIDA' Le SIDA n'est pas sexuellement transmissible' Les médicaments antirétroviraux provoquent des maladies symptomatiques du SIDA'

Tels sont les assertions du Dr. Peter Duesberg, un des plus prestigieux microbiologistes du monde, membre de la National Academy of Sciences des Etats-Unis, pionnier de la virologie et de la rétrovirologie.

' Si le VIH est la cause du SIDA, pourquoi des milliers de victimes du SIDA n'ont-elles jamais été infectées par le VIH' Le courant scientifique dominant a éludé cela en inventant une autre nouvelle maladie afin de désigner ces cas de SIDA séronégatif: le manque de lymphocytes CD4 T dû à une cause inconnue.

' Pourquoi des centaines de milliers de personnes ayant été, depuis de nombreuses années, infectées par le VIH, sont-elles demeurées en parfaite santé' Le courant dominant a appelé ces personnes des «contrôleurs d'élite» mais n'a jamais été en mesure de fournir la moindre explication à ce phénomène qui pourrait conduire au vaccin depuis longtemps promis.

' Pourquoi Luc Montagnier, le découvreur du virus VIH, affirme-t-il désormais que ce virus ne peut être la seule cause du SIDA'

' Pourquoi n'a-t-on encore pu mettre au point aucun vaccin, après plus de vingt-sept années de recherches ayant englouti plusieurs dizaines de milliards de dollars, alors que Jenner avait produit le premier vaccin antiviral contre la variole au départ d'une vache atteinte de la vaccine. Cela en 1796 (!), en moins d'une année et pour une somme ne dépassant pas 60 livres sterling'


Dans L'Invention du Virus du SIDA, Peter Duesberg soutient que le SIDA est une épidémie de nature toxique (chimique) et non virale. N'étant, par conséquent, pas contagieux, il ne peut être traité par un vaccin, et se trouve en corrélation avec une consommation à long terme de drogue et/ou de médicaments antiviraux, ou encore avec les conséquences biochimiques de la pauvreté et de la malnutrition. Lire le début du livre ci-dessous...

 

Au sujet de l'auteur

PETER DUESBERG est professeur de biologie moléculaire et cellulaire de l'Université de Californie à Berkeley, pionnier en matière de recherche sur les rétrovirus, premier scientifique à avoir isolé un gène du cancer, et récipiendaire de l'«Outstanding Investigator Grant» du «National Institutes of Health». Ses articles mettant en doute l'hypothèse VIH/ SIDA ont été publiés dans des revues scientifiques telles que «The New England Journal of Medicine», «Science», «Nature», «The Lancet», «British Medical Journal», «Proceedings of the National Academy of Sciences» et «Cancer Research».

 

Caractéristiques techniques

  • EAN: 9782874341267
  • Année: 2012
  • Auteur: Peter H. Duesberg
  • Editeur: Pietteur Marco

 

Début du livre: "Le sida: une guerre perdue d'avance".

"On peut dire que la guerre contre le SIDA a été, dans tous les sens du terme, une défaite colossale. Dans les douze années qui ont suivi l'annonce que le Virus d'Immunodéficience Humaine (VIH) serait la cause du SIDA (Syndrome d'ImmunoDéficience Acquise), nos scientifiques et décideurs les plus éminents n'ont pu démontrer que leurs efforts avaient sauvé une seule vie humaine. Cette situation lamentable s'applique autant aux Etats-Unis qu'à l'Europe et l'Afrique.

Cette guerre a été menée en vertu de l'hypothèse virale du SIDA qui soutient que le VIH, virus du SIDA, est la nouvelle cause d'une trentaine d'anciennes maladies, parmi lesquelles le sarcome de Kaposi, la tuberculose, la démence, la pneumonie, la perte de poids, la diarrhée, la leucémie et quelques vingt-trois autres (voir chapitre 6). Dès que l'une de ces maladies se déclare chez un patient qui présente des anticorps contre le VIH (mais rarement le VIH lui-même), sa maladie est diagnostiquée comme SIDA et attribuée au VIH. Si la même affection se produit chez un patient qui ne présente pas d' anticorps contre le VIH, sa maladie est diagnostiquée sous son ancienne appellation et attribuée à des causes chimiques ou microbiennes conventionnelles.

Ceci est illustré par les exemples suivants:
1. Sarcome de Kaposi avec anticorps VIH = SIDA
Sarcome de Kaposi sans anticorps VIH = Sarcome de Kaposi
2. Tuberculose avec anticorps VIH = SIDA
Tuberculose sans anticorps VIH = Tuberculose
3. Démence avec anticorps VIH = SIDA

Démence sans anticorps VIH = Démence

Aucun scientifique ni aucun médecin n'a jusqu'ici revendiqué la découverte d'un vaccin contre le SIDA; aucun vaccin n'étant prévu avant au moins plusieurs années. Alors que l'épidémie de poliomyélite s'était terminée en un peu moins d'une décennie dès que les vaccins de Jonas Salk et d'Alfred Sabin furent rendus disponibles à grande échelle, aucun médicament utile et efficace n'a jusqu'ici été produit pour traiter le SIDA. Les malades du SIDA n'ont que le choix entre la Zidovudine (AZT) et, selon le cas, la dideoxyinosine (ddI) ou la dideoxycitidine (ddC). Tous ces médicaments ont initialement été mis au point pour détruire les cellules humaines cancéreuses et comportent tous les effets secondaires de la chimiothérapie tels que perte des cheveux, dégénérescence musculaire, anémie, nausées et vomissements: un prix lourd à payer pour des résultats très discutables. En fait ces médicaments occasionnent par eux-mêmes des symptômes semblables à ceux du SIDA. Les médecins peuvent tout au plus réconforter leurs patients mourants, surveiller leur état de santé en simulant l'optimisme.

Les fonctionnaires de la santé publique ne peuvent toujours pas démontrer que leur effort ait tant soit peu contribué à infléchir le cours de l'épidémie ni qu'ils aient même empêché qui que ce soit de contracter le SIDA. En dépit des divers programmes d'éducation préventive ayant cours dans les écoles ou dans l'ensemble de la communauté, de même que les divers programmes, officiels ou non, de distribution de préservatifs ou de seringues hypodermiques stériles pratiqués en Europe et aux Etats-Unis, aucune diminution notable du nombre des nouveaux cas de SIDA n'a pu être observée où que ce soit. Au contraire, chaque année amène son nouveau lot de malades du SIDA. Plus incroyable encore, les analyses de dépistage pratiquées à l'échelle nationale, auprès des donneurs de sang n'ont montré aucune diminution des cas de maladies associées au SIDA (telles que pneumonie, candidose et lymphome) ni du taux de mortalité parmi les receveurs de transfusions, hémophiles y compris.1

Pire encore, les experts ont dû constater que leurs estimations et projections se révélaient d'une inexactitude on ne peut plus embarrassante. La soi-disant période de latence (le temps s'écoulant entre l'infection par le virus et l'apparition des symptômes cliniques du SIDA chez un patient) avait d'abord été évaluée à dix mois en 1984.2 Depuis, cette période d'incubation a été presque annuellement réévaluée vers le haut. Elle est actuellement de dix années ou plus. Même au niveau clinique, le pronostic des médecins s'avère, pour chaque patient séropositif, désespérément imprévisible. Ils ne peuvent prévoir quand une personne séropositive saine tombera malade ni quelle maladie l'affectera, une infection mycosique, une pneumonie, un cancer du sang, la démence, ou peut-être aucune maladie du tout.

Les estimations concernant la propagation du virus ont entre-temps suscité un autre problème: La science officielle a continuellement annoncé une propagation exponentielle du SIDA au sein de l'ensemble de la population par transmission sexuelle du VIH, frappant les hommes et les femmes de manière égale, les homosexuels aussi bien que les hétérosexuels. Cette explosion de la maladie devait être suivie d'une augmentation correspondante du taux de mortalité. Cependant, en dépit d'un recours extensif à des tests anticorps pour le VIH (appelés communément tests SIDA) qui conduisirent les autorités à déclarer qu'en 1985 un million d'Etats-uniens étaient déjà contaminés par le virus, le nombre de séropositifs états-uniens est demeuré le même qu'en 1985, c'est-à-dire un million.3 En bref, cette prétendue maladie virale qui a déjà contaminé un million d'Etats-Uniens ne semble pas se propager aux 250 millions restants. Le SIDA lui-même n'a pas encore affecté un grand nombre de femmes et, mis à part les toxicomanes, n'a pas atteint la population hétérosexuelle. Neuf patients du SIDA sur dix sont toujours de sexe masculin et plus de 95 pourcents d'entre eux tombent dans les catégories à risque: homosexuels, usagers de drogues dures et, dans certains cas, hémophiles.4 En Afrique, les six à huit millions censés être contaminés par le VIH ne se sont traduits que par 250.000 cas de SIDA, c'est-à-dire 3 à 4 pourcents de la population séropositive. Haïti, où 6 pourcents de la population étaient reconnus séropositifs en 1985, a été jusqu'ici relativement épargnée par l'épidémie du SIDA.5

Il y a quelque chose d'entièrement faux dans cette situation. Comment est-il possible que l'institution scientifique la plus vaste et la plus évoluée de l'histoire humaine ait pu échouer aussi misérablement alors qu'il s'agissait de sauver des vies et de prévoir le nombre de victimes de cette épidémie' Certainement pas par manque de ressources. Avec un budget fédéral de 7 millions de dollars US, le SIDA est devenu l'épidémie la mieux subsidiée (au point de vue recherche) de tous les temps. Non seulement y a-t-il des milliers de scientifiques employés 24 heures sur 24 dans une course permanente pour dénouer les mystères de ce syndrome, mais les chercheurs disposent des technologies les plus sophistiquées de l'histoire. Grâce à ces techniques, ils sont parvenus à détecter et manipuler des molécules particulières, une chose qui aurait paru inimaginable aux savants qui combattaient la variole, la tuberculose et la polio quelques années auparavant. Jamais non plus, les chercheurs du SIDA n'ont manqué d'information scientifique. Avec plus de cent mille communications publiées sur ce seul syndrome, la littérature consacrée au SIDA est seulement surpassée par l'ensemble des littératures consacrées à tous les types de cancers au cours de ce siècle. L'épreuve décisive quant à la validité d'une hypothèse médicale réside dans le bénéfice qu'elle apporte au point de vue de la santé publique. L'hypothèse virale du SIDA n'a produit aucun résultat bénéfique de ce genre. Devant pareille débâcle médicale, les scientifiques devraient se poser cette question simple mais essentielle: Quelle est donc la véritable cause du SIDA'

La solution que réclame cette épidémie ne réside pas dans l'augmentation des subsides à la recherche ni dans des efforts visant à rendre la science plus productive. La solution relève plutôt d'une réinterprétation de l'information existante. La plus importante tâche à laquelle la science doit s'atteler est, non pas de mettre sans cesse à jour de nouvelles connaissances, mais d'apporter un sens aux connaissances que l'on possède déjà. Sans un retour en arrière pour vérifier le bien-fondé de ses suppositions sous-jacentes, la science risque de ne pouvoir jamais donner de sens à son accumulation d'informations brutes. L'échec colossal de la guerre contre le SIDA est une conséquence prévisible lorsque des scientifiques opèrent leur recherche au départ d'une supposition défectueuse sur laquelle ils ont construit un gigantesque édifice d'idées erronées. L'unique faille qui a déterminé le destin catastrophique de la recherche sur le SIDA depuis 1984 était la supposition que le SIDA était de nature infectieuse. Une fois engagés dans la mauvaise direction, les chercheurs ne pouvaient qu'en arriver à davantage de fausses présomptions et élaborer un gigantesque édifice d'idées fausses.

La seule solution serait de remettre en question l'hypothèse selon laquelle le SIDA est de nature infectieuse et occasionné par le virus VIH. Mais le déluge providentiel des subventions fédérales et industrielles a mobilisé une armée d'experts en VIH-SIDA qui comprend des scientifiques, des journalistes et des activistes qui ne peuvent se permettre de remettre en cause le bien-fondé de leur croisade. Ils sont des milliers à se disputer une plus grosse tranche du gâteau que représentent les subventions et les publicités accordées au SIDA, et à produire pour cela de plus en plus le même genre de science, en quantité dépassant même les exigences de la compétition. Dans ce climat, remettre en question les principes fondamentaux pourrait être fatal au gagne-pain et à la prospérité de milliers d'entre eux.

Avant de devenir un partisan du VIH-SIDA, John Maddox, l'éditeur de Nature, la plus ancienne revue scientifique du monde, exposait le dilemme:
Existe-il un danger, en biologie moléculaire, de voir que l'accumulation de connaissances puisse prendre le pas sur leur assimilation de telle manière que ces connaissances finissent par constituer une entrave à la compréhension scientifique' Le problème est en partie dû au fait que l'excitation qui accompagne cette course laisse peu d'espace à la réflexion et qu'il y a toujours des subventions pour la production de connaissances mais jamais aucune pour la prise de recul et la méditation.6

1 ' P.H.Duesberg, 'AIDS Acquired by Drug Consumption and Other Noncontagious Risk Factors, 'Pharmacology and Therapeutics, 55 (1992): 201-277.

2 ' D.M.Auerbach, W.W.Darrow, H.W.Jaffe and J.W.Curran, 'Cluster of Cases of the Acquired Immune Deficiency Syndrome Patients Linked by Sexual Contact', American Journal of Medicine, 76 (1984) 487-492.

3 ' National Institute of Allergy and Infectious Diseases, NIAID Backgrounder: How HIV Causes AIDS (National Institutes of Health, 1994).

4 ' Centers for Disease Control and Prevention, 'U.S. HIV and AIDS Reported Through December 1993; Year-End Edition, 'HIV/AIDS Surveillance Report, 5 (1993): 1-33.

5 ' P.H.Duesberg, 'AIDS Acquired by Drug Consumption', 201-277; P.H.Duesberg, 'Human Immunodeficiency Virus and Acquired Immunodeficiency Syndrome: Correlation but Not Causation, 'Procedings of the National Academy of Sciences, 86 (1989): 755-764.




Prix : 30.00 € T.T.C
Quantité :
Le stock de ce produit est actuellement de 2 pces.
    
Informations pratiques
 Service Clients : 09 77 21 93 47
Mardi-Sam 10h-13h / 15h-19h
Contactez Vivre Naturel (Conseils, Renseignements, Commandes, Navigation) Contacter Vivre Naturel
Accès direct au Formulaire de Contact Formulaire de Contact
Foire aux Questions - Frequently Asked Questions Foire Aux Questions
Moyens de Paiement possibles avec Vivre Naturel Moyens de Paiement
Détermination des montants des frais de port Montant des frais de port
Conditions Générales de Vente du site Vivre Naturel Conditions de Vente
Générez vous-même sur mesure vos propres catalogues Vivre Naturel Catalogues Vivre Naturel
Devenez partenaire de Vivre Naturel Affiliations Vivre Naturel
Une Newsletter Spéciale Informations de Santé Naturelle & Conseils de Vie Saine Newsletter Vie Saine
Charte Ethique Charte Ethique
Toutes les Certifications Biologiques ne sont pas équivalentes Certification Bio
Cures et Compléments Alimentaires Dr Clark Cures & Produits Dr Clark
Vivre Naturel
Dernières Infos
Vivre Naturel
Eau Pure et Vitale chez Soi
Amilo - Système de filtration et de vitalisation de l'Eau pour toute la maison Amilo - Pour la maison
Témoignages Utilisateurs Amilo Amilo - Témoignages
L'eau générée par l'Aqua Avanti EM Aqua Avanti EM
Témoinghage d'un Buveur d'Eau Osmosée & Régénérée Buveur d'Eau Saine
Générateur de Photons Infrarouges et Electyrons Dileka - Pour une Eau de Montagne à la maison! Dileka - L'Eau Vivante
Eau légèrement acide ou bien eau alcaline? Eau acide ou alcaline
Eau Pure et Vitale - Trois appareils haut de gamme Eau Pure & Vitale chez soi
Dux critères pour une eau vivante, pure et vitale Dix critères pour l'eau
Idrogen - Appareil à hydrogéner l'eau Idrogen
Les 10 crières pour une eau de qualité optimale L'Eau de Boisson
Comparaison des trois Osmoseurs-Régénérateurs Osmoseurs Comparés
Viktor Schlauberger et l'Eau Viktor Schlauberger
Vivre Naturel
Sanctum
Coup d'œil sur Sanctum Coup d'oeil sur Sanctum
Vivre Naturel
Dossiers Vie Saine
Présentation du livre Changez d'alimentation par le Professeur Henri Joyeux Changez d'alimentation
Eloge du rebondisseur - Et si l'on rebondissait? Eloge du Rebondisseur
Informations au sujet du parasitisme Parasitisme
Plan d'Irrigation Clôllonique - Mode d'Emploi Planche Nettoyage du Côlon
Citations à méditer... Pour réfléchir
Comment réussir sa Cure de Dépuration selon le Dr Peter Jentschura Réussir sa Dépuration
Comment réussir sa Cure de Dépuration Jentschura? Réussir sa Cure Jentschura
A la découverte des Super-Aliments... SuperAliments
Vivre Naturel
Appareils
Garantie Appareils Dr Clark Garantie Appareils
Appareil de Nettoyage du côlon - Colon Pro Colon Pro - Nettoyage Côlon
Douche Géo-Thermale Relaxarium avec céramiques Eco-Douche
Manuel Utilisation Silver Smart - Générateur  Argent Colloïdal SilverSmart
Utiliser au mieux le Silver Smart - Indications Pratiques Silver Smart Utilisation
Vivre Naturel
Produits Naturels
Au sujet de la qualité de l'acérola proposée par Vivre Naturel Au sujet de l'acérola
A la Découverte de la Shungite Découvrir la Shungite
Découvrir les Fruits Séchés et les Fruits Lyophilisés Découvrir les Fruits Secs
Flore de Saintonge - Le savoir-faire tradutionnel Flore de Saintonge
Goji de Montagne - Récolte 2013 - Saison 2014 Goji de Montagne
Klamath proposée par Vivre Naturel Klamath
Découvrir le Goji de Haute Montagne Le Goji de Montagne
Faites-vous-même votre laque avec du jus de citron! Laque au citron
La Céréale Sacrée des Dogons Le Fonio
La stévia entière enfin reconnue comme sucrant naturel La stévia enfin reconnue
Plus au sujet du Mile de Manuka Miel de Manuka
Tout savoir sur la Spiruline Tout sur la Spiruline
Vivre Naturel
Films - DVDs
Recettes d'Alimentation Vivante - Dany Culaud DVD Alimentation Vivante
Les films-conférences de Jean-Jacques Crèvecſur DVDs - J.J. Crèvecoeur
Lumière - La Nourriture Pranique - Le Film Lumière - Le Film
Tous cobayes! - Un film de Jean-Paul Jaud Tous Cobayes!
Severn, la voix de nos enfants - Un film événement de Jean-Paul jaud Severn, la voix des enfants
Vivre Naturel
Livres
En savoir plus sur Andreas Moritz Andreas Moritz
Diagnostic: Enfin en bonne santé! Diagnostic Bonne Santé
Livre sur Hildegarde von Bingen Hildegarde de Bingen
La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu La Pharmacie du Bon Dieu
Le foie, mon partenaire santé - Extraits du livre de Raymond Dextreit Le foie mon partenaire
Maladies émergentes: Comment s'en sortir? Maladies émergentes
Michel Dogna, un allumeur de réverbères Michel Dogna
Vivre Naturel
Albums - CDs
La Souce d'Emeraude - CD  de Michel Pépé La Source d'Emeraude
Le Chemin du Nirvan - CD de Michel Pépé Le Chemin du Nirvana
Alchimia d'Amore - Vidéo sur la base de l'album de Michel Pépé Alchimia d'Amore
L'Eveil du Lotus - Vidéo de l'album de Michel Pépé L'Eveil du Lotus
Terre Céleste - Un album de Michel Pépé Terre Céleste
The Wings of Love  - Les Ailes de l'Amour - Michel Pépé The Wings of Love
Vivre Naturel
Vivre Naturel
Affiliation Vivre Naturel Affiliations Vivre Naturel
Conditions de participation au Programme d'Affiliation de Vivre Naturel Affiliations - Conditions
S'inscrire au Programme d'Affiliation Vivre Naturel Affiliations - Inscriptions
Hébergement performant Hébergement 1and1
Objectifs de Vivre Naturel Objectifs Santé
vivrenaturel.com site responsive Site responsive
Vivre Naturel - A l'Ecoute de ses Intuitions intimes Vivre Naturel
Vivre Naturel - Une Philosophie de Vie Naturelle Vuvre Naturel - Philosophie

;