• Informations
  • Infos pratiques
  • Eau pure et vitale chez soi
  • Cosmétiques Sanctum
  • Dossiers Vie Saine
  • Appareils
  • Produits Naturels
  • Films DVD
  • Livres
  • Albums CD
  • Vivre Naturel
  • Mieux-Etre
  • Compléments alimentaires
  • Nutrition Saine
FACEBOOK
Cliquez sur "J'aime" et rejoignez notre communauté sur Facebook. En récompense, vous obtiendrez immédiatement un bon de réduction d'une valeur de 2€.

Appareil d'Entraînement Respiratoire Samozdrav

Référence: 2808

79,00 €
Appareil d'Entraînement Respiratoire Samozdrav

Cadeau de la médecine spatiale russe, l’appareil d’entraînement respiratoire, le Respirateur «Samozdrav» permet d'augmenter le taux de CO2 présent dans le sang. Le gaz carbonique joue un rôle très important dans l'organisme et agit entre autres comme dilatateur naturel des vaisseaux sanguins.
8 Produits
Quantité

Appareil d'Entraînement Respiratoire Samozdrav

Cadeau de la médecine spatiale russe, l’appareil d’entraînement respiratoire «Samozdrav» permet d'augmenter le taux de CO2 présent dans le sang. Le gaz carbonique joue un rôle très important dans l'organisme et agit entre autres comme dilatateur naturel des vaisseaux sanguins.


Appareil respiratoire «Samozdrav»: Comment cela fonctionne-t-il?

L’appareil d’entraînement respiratoire «Samozdrav», conçu par Y. Michoustine, fonctionne suivant le principe de la respiration inversée, tout en assurant une charge progressive sur l’organisme. Il crée un milieu respiratoire actif (MRA) avec un taux d’oxygène légèrement plus bas et un taux de CO2 légèrement plus haut. Le fait de respirer, au travers de l’appareil, le mélange d’air enrichi en CO2 expiré permet de restaurer un taux normal de CO2 dans l’organisme et de solliciter les muscles respiratoires en créant une résistance à l’inspiration, comme à l’expiration.

Le gaz carbonique (CO2) est un dilatateur naturel des vaisseaux sanguins.
Chez un jeune individu, l’organisme maintient un taux normal de CO2 compris entre 6 - 6,5%, mais, avec l’âge, ce taux diminue en raison du stress et de l’inactivité. En conséquence, les petits vaisseaux sanguins se contractent (sous l’effet des spasmes), la circulation du sang des tissus est perturbée.


L’appareil d’entraînement respiratoire «Samozdrav» offre des conditions semblables à celles d’un séjour en montagne à une altitude de 1500 - 3500 mètres. L’efficacité de l’appareil a été démontrée par des essais cliniques réalisés entre le 09.12.2013 et le 04.03.2014 au sein de l’établissement fédéral hospitalier public «Centre fédéral de recherche et de transplantation d’organes artificiels V.I. Choumakov» auprès du Ministère de la Santé de la Fédération de Russie.



Découverte issue de la médecine spatiale russe
.

La conception de cet appareil repose sur une découverte faite il y a 40 ans par le physiologiste et chercheur Nikolaï Agadjanian et ses collègues de l’Institut de médecine de l’aviation et de l’espace de l’Armée de l’air, alors qu’ils préparaient les astronautes aux premiers vols dans l’espace.
L’état d’apesanteur qui provoque une hypodynamie totale (c'est-à-dire une insuffisance d’efforts physiques) et le stress provoqué par 2 à 3 mois de vol auraient dû transformer un jeune homme en bonne santé en un vieillard faible et malade. Les astronautes ont échappé à cela grâce exclusivement grâce au milieu respiratoire actif (MRA) élaboré par N.Agadjanian et maintenu dans les cabines d’équipage des appareils spatiaux. Le milieu respiratoire actif, grâce à son taux de CO2 dix fois supérieur à celui de l’atmosphère terrestre, ne permet pas que son niveau chute en-dessous du seuil critique.

Le système «Samozdrav» a été distingué d’une médaille d’or au Salon international des innovations de Bruxelles; en 2000, l’appareil d’entraînement respiratoire a reçu la Grande médaille d’argent au Concours Lépine international de Paris. Ce succès est le résultat des travaux de plusieurs générations de physiologistes, ainsi que de l’école soviétique de biologie spatiale et d’un de ses plus grands représentants, le docteur en sciences médicales, membre effectif de l’Académie des sciences médicales de Russie, auteur d’une multitude d’ouvrages et de manuels, Nikolaï Agadjanian. 


Lire des Témoignages des utilisateurs du «Samozdrav» en Russie



Utilisation pratique de l'appareil respiratoire «Samozdrav»


Un manuel d’utilisation de l’appareil en français est joint à l’envoi.


Il décrit l’ensemble des pièces de l’appareil pour pouvoir l'assembler correctemenr et les quatre étapes progressives de l’entraînement respiratoire.

Commencez par mesurer votre mélange de CO² à l’expir grâce à la poche qui est jointe à l'appareil, afin de savoir où vous en êtes sur le tableau fourni dans le livret.

Il y a deux systèmes au choix pour respirer: soit le petit masque, soit l’embout buccal avec pince nasale


Poche de contrôle de votre taux de CO²: Capnomètre
Cette poche appelée capnomètre permet de mesurer l’intensité de votre respiration et mesurer le taux de CO² dans le sang. Pour procéder à la mesure, brancher l’embout buccal sur la poche, installez-vous en position assise, à jeun et avant de prendre des médicaments, bouchez-vous  le nez à l’aide du pince-nez et respirez calmement sans pause dans la poche jusqu’à ce qu’elle soit pleine. Déclenchez un chronomètre en vue de mesurer le temps de remplissage complet de la poche - une fois remplie, la poche ressemble à un coussin gonflé.  La valeur du VRM (volume d’air inspiré et expiré par un individu en 1 minute) et la concentration de CO² par rapport au temps de remplissage de la poche sont déterminées d’après le tableau joint dans la notice. La valeur standard est 4 minutes, qui correspond à 6,2% de CO². La poche se vide en appuyant sur le clapet de vidange. Il est recommandé de procéder à une mesure 2 à 3 fois par mois
.  


Précautions d'emploi & contre-indications à l'utilisation du «Samozdrav»

  • - Maladies chroniques et infectieuses à l’état de crise et de décompensation
  • - Insuffisance respiratoire s’accompagnant d’hypoxémie sévère associée à de l’hypercapnie
  • - Récidives d’apoplexie pulmonaire et crachements de sang (répétés) période de crise hypertonique aiguë
  • - En cas de cancer, durant la période de traitement chimio-thérapeutique et une période de trois mois après ce traitement période post-accident cardiovasculaire, état de post-infarctus (durant les 3 premiers mois après un AVC ou un infarctus) période post-opératoire après des interventions sur la ceinture abdominale (3mois).
En cas de maladies chroniques, l’appareil doit être utilisé en dehors des périodes de crise. En cas de crise d’une maladie chronique, traitez d’abord la crise et ne reprenez les entraînements qu’après. Après une pause de plus de 3 jours, les entraînements doivent reprendre avec une durée réduite (par exemple, après une interruption de 14 jours, les entraînements reprendront avec 12 - 15 minutes de moins).

Avant toute utilisation lire attentivement la notice en français jointe au colis.

Découvrir, sur Internet, le dossier:


2808
8 Produits

Télécharger

Sortir de l'impasse

Sortir de l'impasse - Vivre sans hypertension c'est possible!

Télécharger (1.9M)