• Informations
  • Infos pratiques
  • Eau pure et vitale chez soi
  • Cosmétiques Sanctum
  • Dossiers Vie Saine
  • Appareils
  • Produits Naturels
  • Films DVD
  • Livres
  • Albums CD
  • Vivre Naturel
  • Mieux-Etre
  • Compléments alimentaires
  • Nutrition Saine
FACEBOOK
Cliquez sur "J'aime" et rejoignez notre communauté sur Facebook. En récompense, vous obtiendrez immédiatement un bon de réduction d'une valeur de 2€.

Les certifications Biologiques essentielles


Il convient, tout d'abord, de bien comprendre qu’il existe, d’une part, des organismes certificateurs et, d'autre part, des labels qui sont apposés sur les produits. Les organismes certificateurs permettent de certifier un produit en vue de l’obtention d’un logo prédéterminé.

Les organismes certificateurs sont notamment EcocertNature et Progrès.

Les labels sont Cosmébio, Eco, Cosmos Cosmébio, Cosmos natural, BDIH, et le logo Agriculture Biologique européen pour certains produits cosmétiques et l’ensemble des aliments de la filière.


Nature et Progrès

Cet organisme certificateur, le plus ancien, a été créé en 1964 afin de faire reconnaître l'Agriculture Biologique, qui, à cette époque, en était encore à ses tous débuts. Réunissant des professionnels et des consommateurs pour défendre une cause commune, mettre en place une agriculture qui respecte le vivant et la préservation de l’écologie et de l’environnement. Il s’agit de l’organisme de certification qui a lancé le rôle de la certification indépendante dans le monde de l’alimentaire, en mettant en place un système d’assurance qualité active, tant au niveau national qu'au niveau local. En ce qui concerne la cosmétique, le logo et la certification les plus demandés à Nature et Progrès sont les labels Cosmébio.


Bio Cosmébio

Minimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle. Ingrédients issus de l’agriculture biologique: Minimum 10% du total des ingrédients. Ingrédients issus de l’agriculture biologique: Minimum 95% des ingrédients certifiables. Maximum 5% d’ingrédients de synthèse.

La traçabilité est garantie par le label Cosmébio. Un produit labellisé Cosmébio est contrôlé à chaque étape de son cycle de vie, de la matière première, en passant par la production, jusqu’au produit fini.

Cosmébio permet d’avoir des cosmétiques certifiés par un organisme de certification agréé et indépendant, selon des référentiels français et européen. Le label Cosmébio est uniquement apposé sur des cosmétiques bio certifiés, en Europe, selon le référentiel européen, COSMOS, né en 2009, afin d’essayer d’harmoniser l’ensemble des règles européennes (obligatoire pour tout nouveau produit mis sur le marché à partir de janvier 2017).

Ce référentiel Cosmos offre deux niveaux de certification: la cosmétique Bio (COSMOS ORGANIC) et la cosmétique naturelle (COSMOS NATURAL). Depuis le 1er janvier 2017, il est le référentiel de référence pour tout nouveau produit mis sur le marché. Le respect du référentiel est contrôlé par Bureau Veritas, Ecocert et le BDIH.

Le règlement COSMOS reprend des normes très précises, existant déjà dans chaque norme ancienne, concernant la mise à disposition des matières premières, le mode de production et l’absence de traitements ou de tests sur les animaux.


EcoCert

Ecocert est le label le plus important en France et a établi des standards précis en matière de produit naturel et de produit bio. Ces standards définissent un niveau de qualité supérieure en relation avec les critères européens concernant les cosmétiques bio et permettent de conserver à un niveau élevé la norme en termes de substances naturelles utilisées en cosmétique bio et en éco-cosmétique. Ces standards de qualité définissent également les normes de production afin de respecter l’environnement et l’écologie en termes de résidus et de déchets.

Ecocert, existant maintenant depuis une quinzaine d’années, s’est imposé en France et en Europe en ce qui concerne la certification des aliments, des compléments alimentaires et des cosmétiques bio et écologiques. La démarche de Ecocert s’inscrit dans le cadre législatif européen, qui consiste à développer le marché des produits issus de l’agriculture biologique, en contrôlant la conformité des produits selon les Règlements officiels de l’agriculture biologique. Ecocert, comme tous les autres organismes certificateurs, est agréé par les pouvoirs publics.

La société ECOCERT contrôle et certifie les produits et les cosmétiques selon les règles des différents marchés nationaux:

- Pour la France et l’Europe: selon le Règlement (CE) N°834/2007 et les cahiers des charges privés.

L’expertise de Ecocert repose sur des équipes solides, qui auditent toutes les années les intervenants des différents secteurs d’activité de la filière biologique. Les inspections rigoureuses permettent de renouveler, d’année en année, les certifications allouées aux entreprises et aux intervenants. La traçabilité est aussi complète de la production à la commercialisation, assurant une certification complète de toute la chaine de la filière concernée.

Ecocert alloue un code de certification à la société concernée, et met à la disposition des intervenants de la filière la possibilité d’apposer le logo Ecocert ainsi que la mention "Certifié par Ecocert", mais, en ce qui concerne l’étiquetage, cela n’est pas obligatoire.

En bref, Ecocert surveille l’origine des matières premières, le procédé de transformation, la fabrication du produit fini, l’étiquetage et la communication faite sur l’emballage et l’impact du produit sur l’écologie et l'environnement.


Demeter

Qu’elles soient animales ou végétales, les matières premières doivent provenir de l’Agriculture Biodynamique ou, pour le moins, biologique. Le label interdit les ingrédients dérivés du pétrole, les nanoparticules, les procédés agressifs et irritants... L’impact du produit sur l’environnement et sur l’écologie est aussi diminué à toutes les étapes: production, emballages, eaux usées...

Natrue et Bdih

Alors que le Bdih est l’organisme certificateur et offre aussi un label officiel, essentiellement présent en Allemagne et dans le nord de l’Europe, le logo Natrue est un logo plus récent, qui a vu le jour en 2008, afin de permettre une identification plus précise des cosmétiques naturels et bio.

Il est sans doute dommage que Natrue n’ait pas suivi la création européenne de Cosmos, disant que Cosmos est trop compliqué. Mais le Bdih propose quand même la certification Cosmos à ses clients, ce qui montre une évolution importante au niveau européen.

En résumé: Il suffit de lire avec attention les mentions inscrites sous chaque logo pour bien comprendre ce que contient le cosmétique concerné.