La planche d'Irrigation du Côlon

 

Mode d'Emploi


1. La planche d'irrigation du côlon est livrée prête à l'emploi. Il ne vous reste plus qu'à vous procurer un tube de vaseline, si vous n'en avez pas déjà un, et un grand récipient pour y mettre l'eau que vous allez introduire dans votre côlon. Le plus simple est de vous procurer un jerrycan de camping, de 15, 20 ou 30 litres, idéalement pourvu d'un robinet à sa base, et suffisamment transparent pour voir le niveau d'eau à travers. L'on trouve de tels jerrycans dans les grandes surfaces de bricolage, les bons quincailliers et chez tous les marchands d'accessoires pour camping caravaning.

2. Un réservoir mural peut être intéressant, car il peut se fixer facilement contre le mur sans besoin d'étagère. Un jerrycan normal avec robinet ne coûte qu'une dizaine ou une quinzaine d'⿬uros. Un petit jerrycan vous obligera à le remplir au moins 2 fois pour faire une irrigation côlonique convenable, ce qui n'est pas vraiment un inconvénient.

3. Et si vous devez le porter à bout de bras après l'avoir rempli, un jerrycan de petit volume est préférable, car - c'est de la physique! - l'eau pèse 1 kg le litre! ÿa permet en outre d'avoir de l'eau toujours chaude et de faire un peu d'exercice ' ce qui est toujours intéressant au cours d'une séance!

Mais il n'y a aucun inconvénient à ce que l'eau refroidisse un peu vers la fin de la séance...

D'autres préféreront un jerrycan de 25 à 35 litres installé à demeure, s'ils peuvent le remplir directement avec le tuyau de la douche.

Sinon, si vous n'avez pas de bidon avec robinet, un seau ou grand récipient fera l'affaire. Chacun est libre de s'organiser comme il le désire en fonction de son environnement et de ses préférences personnelles.

4. Il convient de disposer le bidon à peu près à 1,20 mètre (jusqu'à 1,50 mètre, pas plus) au-dessus de la lunette des WC, afin que l'eau s'écoule avec une pression naturelle suffisante mais pas excessive. Au mieux vous installerez une étagère solide et solidement fixée sur le mur au-dessus des WC, qui pourra être permanente, ou un solide crochet bien fixé dans une poutre avec une corde, ou même plusieurs annuaires ou dictionnaires sur un meuble pour faire de la hauteur. Les solutions ne manquent pas! Vous pouvez essayer plusieurs hauteurs. Si vous avez quelques difficultés pour l'installation, demandez les conseils d'un ami bricoleur. Ce sera l'occasion de lui faire découvrir votre nouvel outil de bien-être!

5. Connectez au robinet du jerrycan le long tuyau fourni avec la planche en utilisant le petit cône plastique également fourni. Insérez le cône en force dans le robinet et insérez le tuyau sur le cône. Si vous utilisez un simple seau ou récipient, plongez-y le long tuyau transparent jusqu'au fond et fixez-le au bord du récipient avec une pince à linge pour qu'il ne s'en échappe pas. Siphonnez l'eau pour amorcer l'écoulement et fermez la pince clamp. La canule rectale se connecte au tuyau en poussant ce dernier dans l'embout conique de la canule. C'est simple!

6. Disposez une passoire dans les WC si vous voulez voir, et éventuellement photographier ou observer de près ce qui sortira de votre corps ' ça peut être très instructif!

7. Posez la planche sur la lunette des WC d'un côté et une chaise de l'autre, préférablement de façon à ce qu'il y ait une légère inclinaison de la planche vers le WC. Assurez-vous de sa stabilité. Vous pouvez disposer sur la planche une épaisseur de mousse pour plus de confort (garniture de chaise longue ou quelques serviettes pliées, etc...), ainsi qu'un gros oreiller pour votre tête.

8. Remplissez le jerrycan avec de l'eau légèrement chaude. Si elle ne brûle pas votre main, elle ne brûlera pas votre côlon. Cependant, si vous êtes perfectionniste et souhaitez connaître exactement la température de l'eau, l'on trouve des thermomètres munis d'une tige que vous enfoncerez dans la paroi du jerrycan. Il existe aussi de nombreux modèles de thermomètres flottants pour baignoires (magasins d'accessoires pour bébé) ou piscines. 37°C à 40°C est une bonne température. Mais tout cela n'est pas le plus important! Il faut simplement s'organiser pour arriver à introduire de l'eau dans son côlon!

9. Faites passer la canule rectale par le trou prévu à cet effet dans la planche. Ouvrez un peu la pince clamp pour amorcer l'écoulement de l'eau et éliminer l'air - mais ce n'est pas grave si un peu d'air entre dans votre côlon, il en ressortira très vite!

10. Ouvrez le robinet du jerrycan après avoir fermé la pince clamp. Vous vous allongez confortablement sur votre planche d'irrigation côlonique. Vous mettez une grosse goutte de vaseline sur le bout d'un doigt pour lubrifier votre anus et le bout de la canule. Vous vous introduisez la canule dans l'anus sur une longueur d'une dizaine de cm. Il est parfois plus facile de l'introduire en ouvrant un peu l'écoulement de l'eau. Ce n'est pas grave si de l'eau coule sur la planche, elle est faite pour ça. Il est possible que la canule ressorte au cours de la séance sous la pression des matières qui s'évacuent; c'est normal et ça n'a aucune importance. Vous la réintroduisez simplement. Sinon, si elle est assez enfoncée, elle est assez fine pour permettre le passage de la plupart des déchets tout en restant en vous.

11. Idéalement, vous devriez vous installer deux étagères ou des supports quelconques, de chaque côté du réservoir d'eau des WC, pour y reposer vos pieds pendant la séance. Sinon, vous devrez les poser sur le haut du réservoir - ce qui est confortable mais un peu haut à la longue - ou sur le bout de la planche, ce qui est un peu près des fesses pour certaines personnes moins souples. Faites des essais pour trouver la hauteur qui vous convient pour vos pieds.

12. Voilà, vous avez mis un peu de musique, un peu d'encens ou un diffuseur d'essences et vous êtes prêt(e) pour un beau voyage à l'intérieur de vous-même! Vous vous étendez, en appuyant la face postérieure de vos cuisses contre le tunnel d'évacuation de la planche. Vous gardez la pince clamp accessible sur un côté de votre corps et vous l'ouvrez avec 3 doigts pour commencer à laisser entrer l'eau en vous. Observez à travers la paroi du jerrycan comme le niveau d'eau baisse de façon à peine perceptible.

Selon votre expérience et la propreté de votre côlon, vous pourrez laisser entrer plus ou moins d'eau en vous. Allez-y progressivement; découvrez cette sensation nouvelle à votre rythme.

Vous restez à tout moment parfaitement maître du processus, vous contrôlez votre séance. Lorsque vous sentez que la pression dans votre abdomen est suffisante (n'essayez pas de battre des records!), fermez la pince pour arrêter l'écoulement de l'eau. Si vous ne contractez pas votre sphincter anal, l'eau ressortira spontanément avec force, projetée par les mouvements péristaltiques de votre côlon.

Avec un peu d'habitude, vous serez capable de garder l'eau en vous. Si vous pouvez utiliser de l'eau magnétisée ou ozonée, c'est encore mieux.

* * * * * * * *


Les conseils....

Vous procéderez ainsi tout au long de la séance, en alternant introduction d'eau propre et l'évacuation de l'eau sale, jusqu'à vider le jerrycan, que vous pouvez remplir à nouveau. Une séance avec 25 litres ou 30 litres d'eau devrait durer aux alentours d'une demi-heure à une heure, parfois moins.

Certains vont très vite, d'autres ressentent le besoin de faire une pause et se reposer après chaque évacuation! Si vous avez le temps, vous pouvez utiliser davantage d'eau. Mais 20 litres à 30 litres est une bonne quantité.

Massez-vous bien tout l'abdomen en profondeur, sans vous faire mal. Essayez de sentir votre côlon sous vos doigts. Explorez. Découvrez les points sensibles ou douloureux; ils vous indiqueront l'état de santé de votre côlon. Un individu sain doit pouvoir se masser l'abdomen en enfonçant ses doigts profondément sans rien ressentir.

Vous avez tout loisir de vous relever à tout moment et vous asseoir sur la planche pour amener les cuisses sur la poitrine et compresser ainsi le bas de l'abdomen pour aider l'évacuation. Vous pouvez aussi vous tourner sur le côté gauche puis le côté droit pour vous assurer que l'eau progresse bien le long du côlon descendant puis du côlon transverse et enfin du côlon ascendant. C'est le but: que l'eau parcoure tout le côlon pour bien le nettoyer sur toute sa longueur! Une bonne connaissance de l'anatomie du côlon (très simple) vous sera utile.

Vous pouvez aussi interrompre la séance à tout moment et aller faire autre chose. Vous pouvez extraire et réintroduire la canule aussi souvent qu'il vous plaira sans dommage. Au besoin, remettez un peu de vaseline sur l'anus.

D'ailleurs, lorsque vous acquerrez de l'expérience et serez capable de retenir l'eau dans le côlon, il est conseillé de procéder à des exercices simples, yoga, saut à la corde ou mini-trampoline, afin d'aider au détachement des déchets dans le côlon. Au début, si vous n'avez pas bien confiance en votre capacité de rétention, ne vous éloignez pas trop des toilettes, mais vous y arriverez rapidement.

Une fois la séance terminée, rincez immédiatement sous la douche ou dans la baignoire les quelques traces laissées sur la planche dans le tunnel et les éclaboussures sur la partie de sa face inférieure qui était au-dessus des WC. Lavez et stérilisez votre canule, même si elle ne paraît pas sale, ce qui est toujours le cas (utilisez une solution pharmaceutique ou mieux, de l'extrait de pépin de pamplemousse, excellent désinfectant naturel. Ce produit est utilisé pour purifier l'eau des piscines. Vous pouvez aussi en mettre quelques gouttes dans l'eau du jerrycan).

Si vous voulez, chaque membre de votre famille peut avoir sa propre canule. Le reste de l'équipement est resté parfaitement propre.


Description des éléments de la Cure de Détoxication

La poudre d'herbe de blé est de l'herbe de blé 100% pure (aucun additif d'aucune sorte), de culture biologique. Le flacon de 100 grammes suffit pour une cure de 5 jours. L'on peut en prendre, bien sûr, en dehors des cures de détoxination, par exemple lorsqu'on souhaite sauter quelques repas ou en période d'activités sportives ou intellectuelles, C'est un complément alimentaire exceptionnel, une source naturelle de vitamines, enzymes, minéraux et amino-acides de première qualité.

Il est même souhaitable d'en prendre un peu tous les jours, tout le temps! Vous verrez la différence!

La chlorophylle:

Renforce l'immunité Apporte énergie et vitalité Détoxine, nettoie et régénère l'organisme.

La chlorophylle, c'est un concentré d'énergie solaire!

La poudre d'herbe de blé est un aliment énergétique directement assimilé par l'organisme et n'impliquant pas de processus digestif; il permet donc, d'une part, de s'épargner les possibles effets désagréables du jeûne total à l'eau pure pour des gens qui n'y sont pas habitués (langue chargée, maux de tête, éruptions cutanées), et d'autre part de bénéficier de l'effet détoxifiant puissant de la chlorophylle.

Les merveilleuses propriétés de la chlorophylle commencent à peine à être connues chez nous, alors que les Américains peuvent boire du jus d'herbe de blé dans de nombreux bars et même en acheter dans les supermarchés!

La pionnière de la thérapie par le jus d'herbe de blé, aujourd'hui décédée, s'appelait Ann Wigmore. Dans son Hippocrates Health Institute arrivaient des gens abandonnés par la médecine officielle, en dernier recours, et repartir régénérés, guéris, émerveillés par cette expérience.

(Certains passages de ce qui suit sont empruntés à Michel Dogna dans son livre «Prenez en main votre santé, volume 2», Guy Trédaniel Editeur).

Il existe une très grande similitude entre la molécule de chlorophylle et la molécule d'hémoglobine ' la seule différence étant un noyau de magnésium pour la première, et de fer pour la deuxième. C'est pour cette raison que la chlorophylle est si facilement absorbée par le sang et qu'il y a une extraordinaire synergie entre ces deux éléments.

Ce n'est pas le cas lorsqu'elle est absorbée sous forme de légumes verts, car la plupart de la chlorophylle reste alors enfermée dans les parois cellulosiques cellulaires. (Mais il faut quand même manger beaucoup de légumes verts!)

Par contre, absorbée pure, elle se comporte comme un puissant régénérateur sanguin. L'on opère alors une véritable transfusion végétale avec conversion d'un sang vert en sang rouge, avec un apport d'énergie vitale considérable dans l'organisme.

Ceci explique en particulier son efficacité lorsqu'il s'agit de fortifier le sang.

La chlorophylle est le pigment vert des végétaux, tout comme l'hémoglobine est le pigment rouge du sang. Curieusement, la couleur complémentaire du vert est le rouge. En fait, la chlorophylle est le «sang» des plantes.

L'on peut considérer que la chlorophylle est un concentrateur d'énergie solaire, l'énergie de la vie. Au travers de nos aliments, c'est de l'énergie solaire transformée que nous absorbons. L'on comprend ainsi la nécessité de plus en plus reconnue aujourd'hui, de se nourrir le plus possible d'aliments vivants - donc crus et frais.

Grâce à sa propriété de convertir le gaz carbonique en oxygène, la chlorophylle stimule le développement naturel des globules rouges, améliore la circulation sanguine, l'oxygénation et la régénération des cellules (notamment celles du foie).

La capacité immunologique du corps s'en trouve renforcée.

La chlorophylle accélère la régénération des tissus conjonctifs. Elle absorbe les toxines et les odeurs. Elle neutralise les toxines bactériennes, qui retardent les processus de cicatrisation. L'une des principales propriétés de la chlorophylle est de rétablir l'équilibre acido-basique. Or, une acidité tissulaire importante est souvent la cause principale des échecs de certains protocoles, en particulier homéopathiques et phytothérapiques.

La chlorophylle protège l'organisme contre la pollution et les germes. Elle améliore le péristaltisme de l'estomac et de l'intestin, a un effet cicatrisant et protège le foie.

De nombreuses sources s'accordent pour affirmer que la chlorophylle contient la totalité des 103 éléments de la matière connus par l'être humain, ainsi que le spectre complet des vitamines, minéraux, acides minés, et enzymes essentiels. Elle a même été reconnue sans danger et efficace par la FDA, l'organisme gouvernemental de contrôle des USA.

Il s'agit véritablement d'un super-aliment! L'on comprend bien son intérêt dans les cures de nettoyage intestinal avec la Planche d'Irrigation Colonique, en synergie avec le psyllium.


Le psyllium, graine-miracle pour le côlon

Comme tous les plantains, le psyllium (Plantago ovata), parfois appelé ispaghul ou isabgol, est un laxatif mécanique de masse (ou de lest), qui absorbe et entraîne avec lui les substances toxiques du côlon, y compris les métaux lourds. Il agit un peu comme une éponge qui nettoie les parois des intestins.

Le tégument de la graine de psyllium contient une substance naturelle mucilagineuse qui n'est pas assimilée et a la propriété d'absorber plusieurs fois son poids en eau; elle rend ainsi les selles plus volumineuses et moins fermes, ce qui facilite la défécation sans provoquer, contrairement au séné et à la bourdaine, une irritation des intestins. L'on peut donc utiliser le psyllium sur des périodes plus longues, d'autant qu'en tapissant l'intestin, il le protège et permet de rétablir un bon transit intestinal en encourageant le développement d'une bonne flore intestinale.

En outre, par leur aptitude à capter l'eau, ses mucilages forment dans l'estomac un gel coupe-faim, qui donne une sensation de satiété naturelle. Cet effet est potentialisé par une absorption réduite des aliments au niveau intestinal, ces deux actions conjuguées sont intéressantes dans le cadre d'un régime amincissant.

Histoire: Le psyllium est mentionné comme plante médicinale dans les plus anciens textes médicaux de l'Ayur-Véda pour aider à résoudre de nombreux problèmes comme la constipation, la dysenterie amoebique et la diarrhée. Plus de dix siècles avant J.-C., les médecins égyptiens employaient déjà le psyllium.

Aujourd'hui, il entre dans la composition de divers médicaments délivrés sans ordonnance, mais comprenant des excipients et autres arômes artificiels dont l'on se passe bien volontiers. Certains contiennent même de la paraffine liquide et de la vaseline, comme si le psyllium avait besoin de ça pour lubrifier vos intestins! Ah, cette vieille habitude de l'être humain de vouloir faire mieux que Mère Nature!...

Le psyllium proposé par Vivre Naturel est pur à 100%. Il provient de l'Inde, où il pousse naturellement. Le psyllium est véritablement un produit-miracle, qui répond à de nombreux besoins du système digestif.

Parmi les nombreuses utilités du psyllium en voici juste quelques-unes (il y en a beaucoup d'autres, mais qu'il n'est pas possible de mentionner ici):

Perte de poids. Le psyllium, grâce à la sensation de satiété naturelle qu'il procure, diminue l'appétence. Et il n'y a pas de secret, pour maigrir, il faut d'abord moins manger! Avec le psyllium, c'est facile. Le prendre 30 minutes avant les repas.

Constipation ou diarrhée. Le psyllium soulage la constipation - c'est l'une de ses premières indications dans les spécialités pharmaceutiques - mais aussi la diarrhée, car il absorbe naturellement une grande quantité d'eau. Dans tous les cas, constipation ou diarrhée, il régularise la fermeté des matières fécales et rétablit leur temps normal de transit. Laxatif de lest, le psyllium agit en douceur contrairement aux laxatifs stimulants qui agressent la muqueuse intestinale. Cette parfaite innocuité fait qu'il peut être utilisé en cures prolongées.

Le psyllium est un puissant régulateur du transit intestinal. Il améliore le péristaltisme et régularise la fréquence et la consistance des selles. Il réduit flatulences et ballonnements.

Un surdosage en psyllium est considéré par les autorités médicales comme «improbable».

Le psyllium ne doit, toutefois, pas être utilisé dans les cas suivants:

- occlusion intestinale ou affection prédisposant à une occlusion,
- douleurs abdominales de cause inconnue,
- fécalome (bouchon de selles).

Dans le doute, consultez un médecin pour connaître l'origine de vos douleurs, faites-vous, si besoin, conseiller par un naturothérapeute, et procédez à une ou deux irrigations du côlon sans prise de psyllium.

 

Cocktail Détox

Le Cocktail Détox peut être pris, pendant les jours où l'on pratique l'irrigation colonique (car, pendant ces jours-là, il convient d'arrêter l'alimentation usuelle), se compose de 3 grands verres successifs (1/4 litre chacun).

Prenez votre temps, mais vous arriverez à les boire sans difficulté:

1. Dans un grand verre d'eau, une cuillère à café de téguments de graines de psyllium. Mélanger et boire rapidement, avant que le psyllium ne gonfle dans l'eau. Si le goût ne vous convient pas ' ou plutôt l'absence de goût! ', coupez l'eau avec du jus de fruit (si possible, toujours bio, ou faites vous-même votre jus avec des fruits de saison; idéal: la pastèque, dont vous extrairez le jus avec la peau! ', ou la pomme, le raisin, le pamplemousse). Mais pas plus de 40-50% de jus, juste pour donner du goût.

2. Un deuxième verre d'eau avec 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre bio et 2 cuillères à café de sirop d'érable).

3. Un dernier verre d'eau avec le jus d'un demi-citron (le plus bio possible!), un peu de sirop d'érable, et une pincée de piment de Cayenne (allez-y doucement avec le Cayenne - c'est fort! - et voyez jusqu'où vous pouvez augmenter la dose).

Pour vous simplifier la vie, vous pouvez préparer 1 litre de la boisson au citron à l'avance le matin pour toute la journée.


Exercices physiques

Toute cure de détoxication comprend un programme d'exercices. Il ne s'agit pas de s'épuiser, mais de bouger en respirant bien, et de faire prendre à notre corps certaines postures, notamment de yoga. Vous pouvez aussi un peu sauter à la corde, rebondir sur un trampoline, nager, marcher.

Ne forcez pas, prenez-y surtout du plaisir. Arrêtez-vous au moindre signe de fatigue.

Si vous vous sentez faible, vous pouvez prendre un ou deux verres d'herbe de blé supplémentaires par jour.


Dernières recommandations

Pendant une cure de détoxination, essayez de dormir autant que votre corps vous le demandera. C'est la priorité! Même si cela vous empêche de suivre le programme de la cure; vous la reprendrez plus tard. Rien ne presse. Il n'y a rien de plus urgent que de rendre à votre corps ce dont vous l'avez peut-être privé pendant des années: un repos régulier suffisant.

Pendant cette semaine, vous pouvez bien sûr continuer de travailler et mener une vie normale, mais évitez de raconter ce que vous faites à des gens qui ne comprendraient pas; vous pourriez entrer dans des conversations stériles et émotionnellement éprouvantes, ce qui serait tout à fait néfaste pour vous. Faites un retour sur vous-même, soyez à l'écoute de votre corps, de vos émotions, de vos pensées. Cultivez le silence, ainsi que le détachement vis-à-vis des contingences de votre vie.


Découvrir la Planche d'Irrigation Côlonique


Haut