zoom_in
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

DVD - L'Argent Dette - Film de Paul Grignon

Code: 1089
En stock: 2
12,00 €
TTC

DVD - L'argent-dette, un film d'animation, hautement instructif, de Paul Grignon

Une vidéo éducative faite pour tout un chacun, expliquant très clairement et très pédagogiquement le système bancaire et financier, de l'origine (les orfèvres) jusqu'à nos jours.

Enfin une explication claire et nette, permettant de comprendre pourquoi, mathématiquement, l'actuel système bancaire ne peut pas durer indéfiniment et que, par conséquent, pour éviter l'effondrement, une profonde réforme s'impose...

Sur le même sujet voir aussi le livre "Bankster".

DVD - L'argent-dette, un film d'animation, hautement instructif, de Paul Grignon

Une vidéo éducative faite pour tout un chacun, expliquant très clairement et très pédagogiquement le système bancaire et financier, de l'origine (les orfèvres) à nos jours.

Enfin une explication claire et nette, permettant de comprendre pourquoi, mathématiquement, l'actuel système bancaire ne peut pas durer indéfiniment indéfiniment et que, par conséquent, pour éviter l'effondrement, de façon urgente, une profonde réforme s'impose......

Après avoir vu ce film, la question qui préoccupe: Que convient-il de faire de son argent? - Un film à méditer et à largement faire connaître autour de soi...

Le saviez-vous?:

De nos jours, «Tout argent ne naît que dès lors où il est emprunté».

Voir aussi le livre "Bankster".


L'Argent Dette - Un film de Paul Grignon

Sous forme de dessin animé, une vidéo édifiante, et même "scotchante", sur la nature de l'argent, son origine, l'actuelle utilisation dévoyée qui en est faite, le fonctionnement des crédits bancaires, et plus généralement le système monétaire actuel.

En particulier, elle permet de comprendre le caractère inévitable de l'actuelle crise financière mondiale et aussi de comprendre qu'une dette, allant toujours s'accroissant de façon exponentielle ne peut que se terminer que d'une seule manière...

C'est expliqué en termes clairs, compréhensibles par les "novices" et ça répond à une question que beaucoup se sont déjà posée; par exemple, comment un gouvernement peut-il être endetté, alors que c'est normalement lui qui contrôle la quantité de devises en circulation?

L'on se doutait déjà que les banques font du "surbooking" avec les prêts, c'est à dire qu'elles prêtent plus qu'elles n'ont vraiment en stock, en espérant que tout le monde ne viendra pas retirer son argent en même temps. Tout en faisant payer des intérêts sur la totalité de l'argent prêté, c'est-à-dire aussi, par conséquent, sur l'argent qu'elles n'ont pas! Mais l'incroyable réalité va plus loin encore...

Explication dans cette vidéo, vraiment très, très intéressante et qui ne laissera quasiment personne indifférent (l'argent concerne tout le monde). Ce seront des minutes bien mieux utilisées que celles passées devant la télé, à regarder la théâtre médiatique...

Et cela pourrait aussi inciter à prendre de sages décisions...


Bankster - L'argent-dette

Le saviez-vous?:

De nos jours, «Tout argent ne naît que dès lors où il est emprunté».

Extrait du livre "Bankster":

"L'argent n'existe pas jusqu'à ce que quelqu'un l'emprunte. C'est de «l'argent basé sur une dette», par conséquent ce n'est pas vraiment de l'argent puisque le véritable argent est basé sur l'or, l'argent, etc."

"Si l'«argent» ne naît que dès lors où il est emprunté, alors cela signifie tout simplement qu'il n'existe pas. Ainsi, où est l'«intérêt»? Il n'existe pas. Comment peut-il être payé? Il ne peut pas être payé, parce qu'il ne fait pas partie de ce qui est créé. Il n'existe simplement pas."

"Par essence, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable - je n'hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici - à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi. Concrètement, elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents."

- Maurice Allais, Prix Nobel de Sciences Economiques, 1988 -.

La question de la destination de ce «profit» se pose alors.

Dautres économistes ont, avant même Maurice Allais, aussi critiqué ce système. Ainsi, Ludwig von Mises écrivait déjà dès 1912:

«Ce serait une erreur de croire que lorganisation moderne de léchange peut continuer ainsi. Elle porte en elle le germe de sa propre destruction; le développement de la monnaie fiduciaire doit nécessairement mener à son effondrement

Au sujet de la "création monétaire ex nihilo", voir aussi, sur Wikipédia: L'effet multiplicateur du crédit.

1089
2 Produits
2008-10-30

Pas de commentaires client pour le moment.

Produits en relation

Haut