• Informations
  • Infos pratiques
  • Eau pure et vitale chez soi
  • Cosmétiques Sanctum
  • Dossiers Vie Saine
  • Appareils
  • Produits Naturels
  • Films DVD
  • Livres
  • Albums CD
  • Vivre Naturel
  • Mieux-Etre
  • Compléments alimentaires
  • Nutrition Saine
FACEBOOK
Cliquez sur "J'aime" et rejoignez notre communauté sur Facebook. En récompense, vous obtiendrez immédiatement un bon de réduction d'une valeur de 2€.

Vaccins on nous aurait menti - Livre de Jean-Pierre Joseph

Référence: 311

17,15 €

Vaccins, mais alors on nous aurait menti!?!
Livre de l'avocat Jean-Pierre Joseph

Vaccins: L'avis d'un avocat: On nous aurait menti? (Broché)

L'"obligation vaccinale" est-elle contraire au droit européen?

Sauvegarder vos enfants, tout en respectant la loi: Mode d'Emploi.

2 Produits
Quantité

Vaccins, mais alors on nous aurait menti!?!
Livez de l'avocat Jean-Pierre Joseph

Vaccins: L'avis d'un avocat: On nous aurait menti? (Broché)

L'"obligation vaccinale" est-elle contraire au droit européen?

Sauvegarder vos enfants, tout en respectant la loi: Mode d'Emploi.

 

Introduction

Présentation de l'éditeur

Ils sont inefficaces, nous rendent malades, détruisent notre immunité naturelle, mais ... ils sont 'obligatoires'!

Les vaccins sont responsables de milliers de maladies graves. Onze pays d'Europe ont abandonné l'obligation vaccinale mais pas la France. Pourquoi? Voici d'incroyables révélations sur l'une des plus grandes escroqueries de notre époque en matière de santé. Et aussi des recettes pour échapper à cet empoisonnement, tout en respectant la loi.

Février 2008: Des laboratoires pharmaceutiques sont mis en examen pour tromperie aggravée!

Près de 2000 personnes souffrent actuellement de graves maladies neurologiques, ou sont décédés, et les victimes (ou leur héritiers) accusent le vaccin contre l'hépatite B (Eric GIACOMETTI, La santé Publique en otage, Editions Albin Michel).

Des plaintes pour empoisonnement et administration de substances nuisibles à la santé ont été déposées, notamment à l'encontre de ceux qui ont obligé les victimes à recevoir un vaccin tant inefficace que dangereux. Elles sont actuellement centralisée chez un Juge d'Instruction à Paris.

Malheureusement, une étude approfondie de cette question, montre que tous les vaccins sont concernés, et pas seulement celui contre l'hépatite B.

Alors que la quasi-totalité des pays d'Europe a supprimé les vaccins obligatoires, la France (1er pays producteur mondial de vaccins), en a maintenu 4, malgré les protestations de millions de scientifiques de tous bords, criant à l'empoisonnement collectif, devant leur dangerosité, et surtout leur inefficacité.

Voilà plus de 20 ans, que des médecins, biologistes, etc., du monde entier, tentent d'alerter les pouvoirs publics pour leur donner des informations extrêmement graves concernant les vaccins:

- Des épidémies de coqueluche aux U.S.A. ont atteint des centaines d'enfants vaccinés contre la coqueluche;

- Des épidémies de polio dans le monde entier ont touché des milliers de personnes, pourtant correctement vaccinées;

- En 1993, 100 infirmières des Hôpitaux de Paris, atteintes de tuberculoses, avaient toutes reçu le B.C.G. ?

Des scientifiques du monde entier semblent dire aujourd'hui:

- Que les produits appelées «vaccins» seraient totalement inefficaces,
- Qu'ils seraient dangereux, responsables de scléroses en plaques, encéphalites, méningites, maladies neurologiques:

Fabriquée avec du sérum de veau, des cellules cancérisées, et de l'hydroxyde d'aluminium, à des doses 30 fois supérieurs au seuil maximum de toxicité, ainsi que de dérivées du mercure, ils ont pour effet général de faire baisser nos défenses immunitaires, et pourraient être liées à l'apparition du sida.

- Que souvent, même, ils nous transmettraient les maladies qu'il sont censés prévenir!

- Que l'on nous aurait menti depuis 50 ans au moins, pour des raisons sordides et honteuse, en nous faisant croire, notamment que les vaccins auraient enrayés les épidémies.

Or, il semblerait que l'arrêt des épidémies n'ait rien à voir avec les campagnes de vaccination.

Ainsi, par exemple, 1200 personnes ont été victimes de la Polio en France, en 1956, année où la campagne de vaccination a débuté. Et en 1957, la France a connu plus de 4000 cas.

Personne, d'ailleurs, n'est capable d'expliquer pourquoi les épidémies de peste et de choléra du Moyen Age, de suette picarde (qui a sévi de 1718 à 1906), et plus récemment, de scarlatine, se sont arrêtées sans vaccin, et sans décimer toute l'humanité?

Concrètement

Un fonctionnaire zélé (bien que je lui démontre que les produits appelés «vaccins» sont inefficaces et nous empoisonnent), exige «parce que c'est la loi» que mes enfants soient vaccinés. Que puis-je faire?

Cessez d'abord d'avoir des scrupules.

Le personnage qui maintient de telles exigences ne peut être:

a) qu'un ignorant.

b) ou le complice d'une grave infraction pénale.

.

a) Un ignorant

Celui qui, malgré ces informations, ne change pas d'avis est particulièrement ignorant, car comment continuer de ne pas voir que les «vaccins» sont inefficaces et dangereux, devant la masse énorme de livres, d'articles de presse, de magazines, de pétitions de médecins concernant cette question?

b) Le complice d'une infraction pénale

Même des politiques reconnaissent que quand un ordre était insensé, criminel, ou même anti-civique, il est légitime de ne pas s'y conformer.

Or, certains fonctionnaires, obligés de constater l'inefficacité et la dangerosité des vaccins, vous disent qu'ils sont chargés d'exécuter la loi, et que, même s'il est reconnu que votre enfant risque sa vie en se faisant vacciner, il vous dira que ce n'est pas son problème, car «c'est la loi».

Si le fonctionnaire zélé, au vu des informations que vous lui remettez ne se précipite pas sur son téléphone, afin d'informer sa hiérarchie qu'il existe un problème sérieux, et qu'on ne peut plus continuer comme cela, qui est il, sinon un lâche qui n'en a rien à faire de la vie de votre enfant, mais qui pense uniquement à son avancement?

Sachez donc que vous avez en face de vous un lâche.

Sachez aussi que dans les affaires du sang contaminé, de l'amiante (où il a fallu que des scientifiques s'époumonnent pendant 29 ans avant qu'enfin l'on ne prenne des mesures) etc., ... de nombreuses personnes sont mortes parce que des gens de cette sorte «ne voulaient pas savoir».

Aussi n'est-ce pas le moindre mérite du livre de Jean-Pierre Joseph que de fournir des solutions précises et concrètes à ceux qui - aussi longtemps que, en France aussi, l'"obligaton vaccinale" n'a pas complètement disparu - veulent se protéger eux-mêmes ainsi que leurs enfants, tout en évitant, autant que faire se peut, de se mettre hors la loi.

Au sujet de l'auteur

"Maître" Jean-Pierre Joseph est avocat au barreau de Grenoble. Auteur du célèbre "Les radis de la colère", qui montre les aberrations de la "chasse aux sectes" en France, il est aussi instructeur de karaté, musicien, chanteur et compositeur.

Blog de Jean-Pierre Joseph



Voir aussi le...

CD Audio: "Vaccins: Mais alors on nous aurait menti!"

 

311
2 Produits