shungite  rondelle aimantée
zoom_in
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

Shungite - Rondelle aimantée

Code: 1635
En stock
8,75 €
Rondelle de shungite aimantée pour l'électroménager

Cette rondelle de shungite aimantée de 5 centimètres de diamètre et d'une épaisseur de 3 millimètrres est à appliquer sur vos appareils électroménagers en contact avec l'eau ou la nourriture (réfrigérateur, cuisinière électrique, four, etc.).

Rondelle de shungite aimantée pour l'électroménager

Cette rondelle de shungite aimantée de 5 centimètres de diamètre et d'une épaisseur de 3 millimètrres est à appliquer sur vos appareils électroménagers en contact avec l'eau ou la nourriture (réfrigérateur, cuisinière électrique, four, etc.).

 

Histoire et particularités

LA SHUNGITE - Une roche aux vertus étonnantes, un bienfait de la Nature

La shungite est une roche exceptionnelle dont le plus important gisement découvert dans le monde se situe en Carélie, province russe. La pierre, proche du charbon, est unique dans le monde minéral à cause de la spécificité de la composition moléculaire de son carbone faite de fullerènes (nano carbone naturel). Les fullerènes ont été découverts en 1985 par Harold Kroto, Robert Curl et Richard Smalley, ce qui leur valut le prix Nobel de Chimie en 1996.

Les chercheurs et utilisateurs ont démontré que la shungite possèderait de nombreuses propriétés particulières bénéfiques pour les êtres vivants. Ses propriétés d'adsorption s'étenderaient sur plusieurs niveaux énergétiques. La pierre serait un puissant «trou noir» absorbant tout. Le pouvoir de protection de la shungite contre les influences géopathologiques était vraisemblablement connu en Russie depuis longtemps. Par exemple, dans la célèbre cathédrale Isaac de Saint Petersbourg il y a, tout autour du périmètre, une plinthe de shungite de vingt-cinq centimètres de haut. La haute capacité protectrice et absorbante de la shungite est aussi utilisée par les militaires russes pour protéger les bunkers de contrôle stratégique contre les impulsions électromagnétiques qui pourraient endommager les appareils électroniques. Hors de Russie, cette pierre était jusqu'à présent largement incconnue.

 

Références bibliographiques:

Survivre au téléphone mobile et aux réseaux sans fil, de Catherine Gouhier, Michèle Rivasi et Maxence Layet aux éditions Courrier du Livre (03/2009).

Veille information scientifique et médiatique:

NEXT-UP: http://www.next-up.org

CRIIREM: http://criirem.ouvaton.org

1635
16 Produits
2011-08-11

Pas de commentaires client pour le moment.

Produits en relation

Haut